Guy Lafleur sera en état au Centre Bell pour permettre aux partisans de lui rendre hommage

Des funérailles nationales auront lieu mardi pour le grand hockeyeur Guy Lafleur, mais les partisans pourront rendre hommage au défunt grand hockeyeur alors qu’il repose en état au Centre Bell à partir de dimanche.

La famille de Lafleur a accepté l’offre de Québec pour des funérailles d’État, a annoncé la semaine dernière le premier ministre François Legault, qui aura lieu le 3 mai à 11 h à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde au centre-ville de Montréal.

11

Michel Jerome rend hommage à la légende du hockey Guy Lafleur alors que le Québec apprend son décès à Montréal, Québec, le vendredi 22 avril 2022.

Mario Beauregard/La Presse canadienne

En attendant, dès dimanche matin, le public pourra honorer le Temple de la renommée du hockey au Centre Bell où il reposera de midi à 20 h, et de nouveau le lundi de 10 h 30 à 15 h.

L’histoire continue sous la publicité

LIRE LA SUITE: Les funérailles nationales de Guy Lafleur et comment Montréal doit s’y préparer

Les partisans désireux de rendre un dernier hommage sont invités à visiter le stade de hockey par son entrée principale au 1909, avenue des Canadiens-de-Montréal.

«Par respect pour le public, qui a soutenu Guy au fil des ans, la famille Lafleur a accepté de partager son chagrin avec la communauté», a déclaré un communiqué des Canadiens de Montréal plus tôt cette semaine. « Et selon les souhaits de la famille, toutes les activités seront à l’image de la légende du hockey décédé : elles seront humbles et accessibles.

11

L’ancienne vedette du hockey Guy Lafleur pose à côté d’une des 10 toiles représentant des moments de sa carrière par l’artiste Mario Beaudoin le mardi 18 mai 2004 à Montréal.

LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

Les événements seront organisés par les Canadiens de Montréal et le Protocole du Gouvernement du Québec.

L’histoire continue sous la publicité

LIRE LA SUITE: Guy Lafleur, icône des Canadiens et “artiste de renom”, mort à 70 ans

Selon la province, les funérailles nationales sont “réservées aux personnes qui, par exemple, ont eu un impact sur la vie politique, tel que décidé par le gouvernement”.

Legault a fait l’offre à la famille de Lafleur dans les heures qui ont suivi son décès le 22 avril à l’âge de 70 ans à la suite d’une bataille contre le cancer du poumon.

Il a déclaré que le gouvernement envisageait d’autres hommages, notamment le changement de nom d’une autoroute dans la région de l’Outaouais, dans l’ouest du Québec, où Lafleur a grandi.

LIRE LA SUITE: Les Montréalais rendent hommage au grand Guy Lafleur des Canadiens alors que Québec offre des funérailles nationales

« Ces funérailles nationales en hommage à la mémoire de M. Guy Lafleur témoignent de toute l’admiration et de tout l’amour que les Québécois lui portent », a déclaré Legault. « Il aura marqué à jamais notre histoire et notre culture nationale. Nous lui rendrons donc un hommage mérité, pour le grand homme qu’il était.

12

Trois époques des Canadiens de Montréal sont photographiées au Forum de Montréal, au Québec, le 12 avril 1979. De gauche à droite, Jean Béliveau (années 1950 et 1960), Guy Lafleur (années 1970) et Maurice “Rocket” Richard (années 1940 et 1950) .

Doug Ball/La Presse canadienne

22

Wayne Gretzky des Oilers d’Edmonton (L) et Guy Lafleur des Canadiens de Montréal sont vus ici lors d’une pause dans leur patinage léger lors de la première journée du camp d’entraînement d’Équipe Canada à Montréal, le 10 août 1981. (CP PHOTO/Ian MacAlpine) .

AVB

Legault, qui qualifiait auparavant Lafleur de « plus grand joueur de l’histoire de la LNH », devrait être parmi ceux qui lui rendront hommage.

L’histoire continue sous la publicité

Lafleur a aidé les Canadiens à remporter la Coupe Stanley en 1973, puis à quatre autres reprises de 1976 à 1979. Il a terminé avec un total de 560 buts et 793 passes pour 1 353 points en 1 126 matchs au cours de sa carrière de 17 saisons. Il a ensuite été nommé l’un des 100 meilleurs joueurs de tous les temps de la LNH.

Des honneurs nationaux ont également été accordés aux vedettes du Tricolore Maurice Richard et Jean Béliveau à leur décès.

— Avec des fichiers de la Presse canadienne et de Kalina Laframboise, Global News