La Corée du Nord signale 21 nouveaux décès de personnes souffrant de fièvre au milieu de l’épidémie de COVID-19 – National

La Corée du Nord a signalé vendredi 21 nouveaux décès parmi les personnes souffrant de fièvre, a rapporté samedi l’agence de presse d’État, alors que le pays lutte contre sa première épidémie de COVID-19 que le chef de l’État Kim Jong Un a qualifiée de “grande agitation”.

Environ 280 810 personnes étaient soignées et 27 personnes sont décédées depuis qu’une fièvre d’origine non identifiée a commencé à être signalée dans le pays depuis fin avril, a indiqué l’agence de presse KCNA.

Lire la suite:

La Corée du Nord vient de confirmer sa 1ère épidémie de COVID. Qu’est-ce qui a pris si longtemps ?

Les médias d’État n’ont pas précisé si les nouveaux décès étaient dus au COVID. KCNA a déclaré vendredi qu’un décès avait été confirmé comme étant dû à la variante Omicron du coronavirus.

Les informations ont été faites lors d’une réunion du Parti des travailleurs au pouvoir samedi matin, à laquelle assistait le dirigeant Kim, qui a déclaré que l’épidémie était un grand désastre pour le pays depuis sa fondation, mais qui peut être surmonté, a déclaré KCNA.

L’histoire continue sous la publicité

Lire la suite:

La Corée du Nord confirme l’épidémie de COVID-19 et impose un confinement à l’échelle nationale

La crise sanitaire a été causée par l’incompétence et l’irresponsabilité des organisations du parti dans leur réponse anti-épidémique, et des efforts doivent être faits pour surmonter l’épidémie dans les plus brefs délais, a déclaré Kim citant KCNA.

(Reportage par Heekyong Yang et Jack Kim; Montage par Sandra Maler et Himani Sarkar)