La Corée du Nord signale 42 décès dus au COVID-19 dans le cadre d’un verrouillage national – National

La Corée du Nord a déclaré dimanche qu’un total de 42 personnes étaient décédées alors que le pays entamait sa quatrième journée sous un verrouillage national visant à arrêter la première épidémie confirmée de COVID-19 dans le pays appauvri.

Jeudi, la Corée du Nord a reconnu pour la première fois une épidémie de COVID et a ordonné les fermetures. L’agence de presse d’État KCNA a déclaré que le pays prenait des “mesures d’urgence rapides” pour contrôler l’épidémie.

« Toutes les provinces, villes et comtés du pays ont été totalement verrouillés et les unités de travail, les unités de production et les unités résidentielles fermées les unes des autres depuis le matin du 12 mai et un examen strict et intensif de toutes les personnes est en cours », a rapporté KCNA. le dimanche.

Lire la suite:

La Corée du Nord vient de confirmer sa 1ère épidémie de COVID. Qu’est-ce qui a pris si longtemps ?

Un jour plus tôt, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a déclaré que la propagation du COVID-19 avait plongé son pays dans une “grande agitation” et a appelé à une bataille totale pour surmonter l’épidémie.

L’histoire continue sous la publicité

Les autorités sanitaires ont mis en place davantage de postes de prévention des épidémies et transporté d’urgence des fournitures médicales vers les hôpitaux et les cliniques, tandis que de hauts responsables ont fait don de médicaments de réserve, a rapporté KCNA.


Cliquez pour lire la vidéo:







L’OMS indique que le nombre de morts du COVID-19 dans le monde s’élève à près de 15 millions, trois fois plus que prévu


L’OMS indique que le nombre de morts du COVID-19 dans le monde s’élève à près de 15 millions, trois fois plus que prévu – 5 mai 2022

Au moins 296 180 personnes supplémentaires ont présenté des symptômes de fièvre et 15 autres sont décédées dimanche, a indiqué le média.

Les experts disent que la Corée du Nord semble manquer de capacité pour tester ces dizaines de milliers de patients symptomatiques. KCNA n’a pas indiqué combien de ces cas suspects avaient été testés positifs pour COVID-19.

Dans l’ensemble, la Corée du Nord a signalé 820 620 cas suspects, dont 324 550 sont toujours sous traitement médical, a indiqué KCNA.

— Reportage de Josh Smith